Un nouveau souffle

D.Le Moullec (J.M. Robin et B. Le Jeune )

Le club révèle quelques très bons régionaux : Marcel et Joseph Lautrou, Jean-Paul Le Grand, Daniel Le Guet, Denis Le Moullec (3e d’un championnat de France vétérans).

À cette époque, Jean le Goff recrute François Corlay (à gauche), un commissaire national, ancien président de l’union cycliste briochine et un petit nouveau, Auguste Le Méhauté, enseignant à Campostal et ami des fils Le Baquer. Quelques années plus tard, François Corlay préparera Auguste Le Mehauté à l’examen de commissaire national.

En 1974, Auguste Le Mehauté, succède à Jean Le Goff à la présidence. Pendant longtemps, Yves Le Baquer, président d’honneur, restera, dans l’ombre, le précieux conseiller du nouveau président.